Quel avenir pour quelles églises ? : What future


Quel avenir pour quelles églises ? : What future for Which Churches ? Extrait de l introduction L ang lisme n est plus de mise Lucie K Morisset, Luc Noppen et Thomas Coomans Renon ons l ang lisme Les glises ferment Massivement Partout en Occident, particuli rement dans l h misph re Nord pour l instant , les temples des traditions religieuses historiques sont d saffect s, abandonn s, vou s d autres fins ou d molis Et rien, comme l voquent d ailleurs ouvertement certaines autorit s eccl siastiques, n indique un renversement de la tendance si la pratique n tait pas en chute libre, la d croissance du recrutement de desservants et l augmentation propor tionnelle de leur moyenne d ge suffiraient pour confirmer la d su tude de ces dizaines de milliers de lieux de culte construits sous d autres auspices Il existe donc bien un d ficit de ressources humaines et mat rielles qui met en p ril un patrimoine eccl sial qui, dans bien des cas, fait partie du patrimoine national nul besoin de quelque sentiment religieux pour ressentir l attachement son glise Le Qu bec peut tre parce que s y regroupent plusieurs des tradi tions religieuses historiques qui y ont d autant multipli les lieux de culte, sans doute parce qu aucune n y est tablie , c est dire officiellement reconnue et soutenue par l tat, probablement parce que son institution patrimoniale calqu e sur celle de la France est accoutum e un certain interventionnisme, certainement parce que les glises y restent les hauts lieux de l investissement collectif vit intens ment la d saffectation de ses glises depuis une bonne dizaine d ann es En , le Premier Colloque international sur l avenir des biens d glises, tenu Qu bec, avait permis de faire le point sur la situation des glises dans les villes centres, particuli rement dans le monde anglo saxon depuis, Les glises du Qu bec Un patrimoine r inventer, La conversion des glises au Qu bec un si cle d exp riences, Le devenir de l art d glise dans les paroisses catholiques du Qu bec et Le patrimoine religieux du Qu bec entre le cultuel et le culturel, pour ne mentionner que ces publications, ont cherch mettre profit bilans et expertises pour d nouer le noeud gordien de la patrimonialisation des glises une Commission parlementaire de l Assembl e nationale du Qu bec a m me lanc une consultation publique, en , pour valuer les voies d avenir du patrimoine religieux Tout le monde para t aujourd hui convenir, en effet, que la patrimonialisation des lieux de culte en appelle aux autorit s publiques, que ce soit en termes r glementaires ou par des moyens financiers, puisque la prise en charge de ces b timents se ferait au nom du patrimoine, c est dire au nom de l int r t collectif N anmoins, bien que la meilleure chose qui semble pouvoir advenir d une glise est de demeurer ouverte au culte, il devient de moins en moins possible, dans le contexte conomique actuel, d affecter de tels grands b timents l usage exclusif de quelques pratiquants, pendant un nombre limit d heures par semaineLe Colloque international de Montr al Partout en Occident, de nombreuses glises, de toutes traditions religieuses, ferment leurs portes faute de fid les et de c l brants Ces hauts lieux de nos villes, de nos villages et de nos m moires sont menac s de dispara tre plus ou moins br ve ch ance Le patrimoine ne cesse de s effriter pr s de glises ferm es en Angleterre des milliards d actifs fonciers inexploit s ou perdus aux Etats Unis plus deglises d molies aux Pays Bas Des dizaines de milliers d glises de Scandinavie, d Allemagne, de Belgique et de l rance r clament aussi notre attention, tout comme celles du Qu bec confront es, depuis quelques ann es, la d saffection constante de leurs paroissiens Une quarantaine de sp cialistes nord am ricains et europ ens analysent les exp riences v cues et formulent des propositions concernant l avenir et la propri t de ces nobles b timents, leur vocation et leur usage Ils valuent galement les d fis que posent la planification urbaine et la gestion de tels difices et explorent de nouvelles approches qui permettront d assurer la survie des glises dans la cit , en red finissant leur vocation communautaire cl I eut statut au sein Je la collectivit II s agit, en somme, de saisir comment l glise peut aujourd hui redevenir le patrimoine de la collectivit enti re


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

About the Author: Lucie K Morisset

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Quel avenir pour quelles glises ? : What future for Which Churches ? , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Lucie K Morisset auteurs dans le monde.