Hayek. Du cerveau à l'économie PDF/EPUB

Hayek. Du cerveau à l'économie Une poque de superstition est celle o les gens imaginent qu ils en savent plus qu ils n en savent en r alit En ce sens, le XXe si cle aura t certainement exceptionnellement riche en superstitions, et la cause en est une surestimation de ce que la science a accompli non pas dans le champ des ph nom nes relativement simples o elle a certes t extraordinairement efficace, mais dans le domaine des ph nom nes complexes car dans ces derniers, l application des techniques qui ont si bien r ussi essentiellement dans les ph nom nes simples s est r v l e tr s d routante Lorsqu on ignore sa propre ignorance, cela fait des d g ts Chacun pense savoir plus et mieux que les autres mieux les conna tre qu eux m mes pouvoir les conduire leur place vers leurs v ritables int r ts L intol rance est le produit de cette pr tention aux certitudes, qui n est rien d autre qu une croyance et la pire de toutes Expression m me de l obscurantisme, elle est le socle commun de tous les totalitarismes, avec toutes les horreurs qui les accompagnent Thierry Aimar est ma tre de conf rences en sciences conomiques l Universit de Lorraine et enseignant Sciences Po

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *